Formation des femmes réfugiées à la fabrication des emballages bio dégradables

formation femme réfugiée

Après l’étape de la formation sur la culture de la menthe, on est passé à l’étape de la transformation et du conditionnement pour l’obtention du Thé CRCC.Thé CRCC à la menthe

La transformation de la menthe sous la forme de thé est très facile. Il suffit de disposer d’un lieu d’exposition pour sécher convenablement les feuilles récoltées ensuite les écraser avant de les ensacher dans des infusettes. Le formateur a précisé que le respect des règles d’hygiène et de production des aliments destinés à la consommation humaine reste une exigence légale auxquelles tout producteur de thé doit se soumettre. La SOCIPRODD va d’ailleurs accompagner tout réfugié voulant se lancer dans cette activité dans l’obtention des certifications.

Au cours de cette séance d’apprentissage, chacune des participantes, munie de son matériel (mis à disposition par la SOCIPRODD) à savoir : papier ordinaire en substitution du papier kraft utilisé dans la réalisation finale, colle à bois, stylo ou crayon sans oublier des traceuses pour s’assurer de la précision des plis à effectuer, s’est appliquée à procéder étape par étape à la coupe, la colle et l’assemblage des bouts de papier pour se retrouver avec émerveillement, tenant entre les main un spécimen presque parfait du shopping bag prêt à recevoir les infusettes. Ces femmes sont désormais prêtes à se lancer dans l’activité de culture et de transformation du Thé à la menthe.

Formation femmes réfugiées

Emballages THE CRCC

 

 

 

Laisser un commentaire