Projet d’inclusion et d’autonomisation des réfugiés urbains de la ville de Douala au travers des foires

AUTOMISATION RÉFUGIÉS URBAINS DE LA VILLE DE DOUALA

Résumé

Les nombreuses crises récentes (politiques, sanitaires et économiques) dans le monde ont affecté considérablement les bailleurs de fonds et entrainé la baisse des fonds d’aide humanitaire. Au Cameroun, ces mêmes crises ont favorisé l’augmentation des prix des produits de première nécessité sur le marché et aggravé la situation déjà précaire des personnes réfugiées.

Afin de remédier à la situation financière alarmante des réfugiés, la SOCIPRODD a mis sur pied le PROJET D’INCLUSION ET D’AUTONOMISATION DES REFUGIES URBAINS VIA LES FOIRES. Ce projet consiste à recenser les réfugiés qui disposent d’un savoir-faire, former les réfugiés dans le besoin en des activités facilement commercialisables  et les emmener dans différentes foires de la ville de Douala ou d’organiser pour eux des foires, aux fins de leur permettre de promouvoir leur produits et services, de vendre lesdits produits et services, de développer leur portefeuille client et augmenter la taille de leur marché pour ainsi leur permettre de vivre de leur savoir-faire et mieux d’être autonomes.

Il est nécessaire de mentionner que les réfugiés au Cameroun autrefois étaient regroupés par communauté (Centrafricains, Tchadiens, Congolais…) mais désormais sont regroupés par commune d’arrondissement au sein de l’association dénommée Comité des Réfugiés dans les Communes au Cameroun (CRCC). La création de cette association nous donne l’opportunité de regroupés les produits et services à commercialiser sous un label de sorte les rendre commercialisables et compétitif sur le plan international.

I. DESCRIPTION DE L’ACTIVITÉ

L’activité consiste à :

      • Identifier les réfugiés qui disposent d’un savoir-faire
      • Former les réfugiés dans le besoin dans des activités facilement commercialisables
      • Améliorer la présentation de leurs produits et services (conditionnement ou packaging)
      • Recenser les différentes foires de la ville de Douala
      • Acheter des espaces dans ces foires pour permettre aux réfugiés d’exposer et vendre leurs produits
      • Organiser des foires dans la ville de Douala

II. OBJECTIFS

II.1  Objectif général

Favoriser l’inclusion et l’autonomisation de 100 réfugiés vivant à Douala au travers de 30 foires au courant de l’année 2023.

II.2  Objectif spécifique

      • Promouvoir les produits et services des réfugiés (étiquetage et conditionnement)
      • Faciliter la vente de leurs produits et services
      • Développer leur portefeuille client
      • Augmenter la taille de leur marché respectif
      • Promouvoir la marque CRCC comme marque des produits des réfugiés.

III. PRÉSENTATION DE L’ACTIVITÉ PILOTE

Nous avons déjà posé la première pierre de la mise sur pied de ce projet, en organisant une foire dans la ville de Douala. Cette foire est considérée comme activité pilote parce qu’elle a été réalisée en vue de montrer la nécessité d’une telle activité qui soit à la fois d’inclusion et d’autonomisation. Les réfugiés ont pu côtoyer les nationaux dans un échange de valeurs et de partage de savoir-faire.

De nombreux produits de secteurs très variés (cosmétique, alimentation, naturopathie, habillage, etc.) ont été exposés et vendus. La SOCIPRODD a pris en charge le nécessaire à la valorisation des produits (carte de visite, conditionnement, étiquettes).

De nombreux visiteurs sont venus découvrir ces migrants vulnérables dont le savoir-faire était jusqu’ ici méconnu des communautés hôtes. Chaque exposant a eu l’occasion de prendre la parole pour présenter ses produits au public, qu’un animateur était chargé d’attirer afin de maximiser les ventes.

Le plus gros avantage des foires est qu’elles favorisent la promotion, la commercialisation et le développement du portefeuille client des réfugiés vu qu’elles ne sont pas organisées dans le but de mettre en avant les réfugiés et leurs produits, les démarquer et mieux promouvoir leurs offres. Avec les marchés ordinaires actuellement, les produits des réfugiés sont noyés et ils ne peuvent pas se démarquer et s’identifier. C’est pour pallier à l’avenir à ce souci d’identification dans les marchés urbains que nous avons regroupé tous les produits des réfugiés sous le même label, CRCC. Ils pourront ainsi, après avoir été vulgarisés au travers des foires être aisément identifiables sur le marché. Leur clientèle pourra sans peine retrouver leurs produits sur n’importe quel marché de la ville, du pays ou du monde.

IV. BUDGET

Le budget suivant permet de participer et d’organiser 30 foires afin de promouvoir 100 réfugiés. Il comprend :

      • les charges de formation dans des activités avec des produits facilement commercialisables en alimentation (pâtisserie), en cosmétique (savon de toilette, huile de toilette, huile de cheveux), en entretien (savon de ménage liquide, poudre et morceau), en habillage (couture) et en naturopathie.
      • Les frais de lancement de l’activité, qui seront remis aux réfugiés formés afin qu’ils puissent démarrer les activités génératrices de revenus dans lesquels ils viennent d’être formés
      • Les frais de packaging des produits fabriqués afin de leur offrir une plus-value
      • Les frais de participation et d’organisation des foires
      • Les frais de communication sur les foires afin de drainer le plus de monde et maximiser le taux de vente des réfugiés
      • Les frais de transport et de nutrition des exposants les jours de foires.

RÉFUGIÉS URBAINS DE LA VILLE DE DOUALA

V. Les garanties

Des rapports sont rédigés après chaque séance de formation et chaque foire pour rendre compte de la portée des collectes.

Laisser un commentaire