Projet d’assurance décès pour refugies urbains vivants au Cameroun

inhumation réfugié

Sur le chemin de sa relation avec ces réfugiés urbains, la SOCIPRODD n’a pas pu rester indifférente à la précarité un peu plus saisissante dans laquelle se retrouvent ces communautés déjà vulnérables, lorsque surviennent des cas de décès de leurs concitoyens.

La réalité va des inhumations clandestines aux situations où des corps sont parfois abandonnés dans des morgues. Les réfugiés de la ville de Douala nous rapportent que les fonds octroyés autre fois par le HCR pour inhumer leurs morts n’existent plus. Cela est sans doute dû à la rareté des fonds d’aide humanitaire découlant des nombreuses crises récentes dans le monde.

La SOCIPRODD est entrée en pourparlers avec SANLAM Assurance life afin qu’elle puisse élaborer une assurance décès pour réfugiés. Les cotations de cette assurance sont donc conçues en tenant compte du caractère vulnérable du réfugié. Reste maintenant à la SOCIPRODD à payer les primes de cette nouvelle forme d’assurance à travers des bailleurs de fonds.

Laisser un commentaire