Projet de soutien aux enfants déplaces de la crise anglophone dans l’arrondissement de Galim

déplacés internes

La crise qui secoue la partie anglophone du Cameroun est loin de se terminer. Les populations ayant fui les exactions se sont installées dans plusieurs parties du pays. Mais jusqu’ici aucune mesure gouvernementale n’a été prise pour une satisfaction effective des victimes de la crise. Les déplacés anglophones vivent donc dans des situations précaires qui parfois n’honorent pas la personne humaine. C’est au regard de ce que subissent les déplacés installés dans l’arrondissement de Galim que nous avons pensé à mettre sur pied un projet qui devrait nous semble-t-il leur permettre d’être un peu soulagés dans leur vécu quotidien.

Lors de nos travaux dans cette localité très proche du Nord-ouest, nous avons fait le malheureux constat que beaucoup d’enfants et de familles sont sans abris et non scolarisés. Certains se sont vus expulsés des domiciles lorsque leur loyer était arrivé à échéance et qu’ils n’avaient plus de moyens financiers pour continuer le bail. Nous avons vue des enfants errer çà et là à la recherche de la nourriture et d’un abri et être traité avec peu de considération humaine.

C’est à partir de là que nous avons pensé mettre sur pied ce projet visant à donner aux jeunes enfants déplacés vivants dans l’arrondissement de Galim sans leur parents et n’ayant pas de domicile, ni de quoi manger au quotidien et qui ne peuvent aller à l’école, une assistance pouvant leur permettre de vivre paisiblement durant la période que durera la crise.

Ce projet qui s’étale sur une durée indéfinie, sera réalisé par l’association SOCIPRODD, en collaboration avec la chefferie supérieure Bamendjing dans l’rarrondissement de Galim et le Cabinet BLC & Partners, spécialisé dans la formation professionnelle, montage, gestion et évaluation des projets, études enquêtes et recherches, agriculture durable, protection de l’environnement.

Laisser un commentaire